A propos

 

La promesse d’un mode de coopération plus ouvert

En 2012, l’auteur et activiste Heather Marsh publiait un article phare où elle décrivait la stigmergie, le modèle de coopération des fourmis et des termites. Pointant avec lucidité les défauts des modèles d’organisation actuels, elle tentait d’imaginer à quoi ressemblerait une coopération humaine auto-organisée comme celles des insectes sociaux.

Signe de la qualité de son analyse, l’article a été rapidement traduit en français, allemand et espagnol de manière spontanée par différents groupes et individus.

Faisant partie du groupe qui a traduit l’article en français, j’ai (Lilian Ricaud) publié une copie éditée sur mon site en 2013. A l’époque où j’utilisais encore des outils de mesure de visites, cet article était, de loin, le plus lu signe que son message résonnait avec beaucoup de personnes.

Fait notable, il semblait intéresser tout autant des entreprises à la recherche de pistes pour se « libérer », que des collectifs citoyens cherchant à se structurer sans recréer les lourdeurs des schémas classiques.

Heather Marsh, n’est ni la seule, ni la première à avoir publié sur la stigmergie, mais son article a un souffle particulier. Il porte quelque chose qui touche une corde sensible chez ceux qui le lisent.

Pour autant, si l’idée semble prometteuse, comment la mettre en œuvre en pratique dans nos organisations humaines ?

Comment coopérer en stigmergie ?

Depuis 2013, j’ai exploré le sujet, lu divers ouvrages ou publications scientifiques, et j’ai publié plusieurs analyses pour tenter de mieux comprendre comment mettre en œuvre ce modèle dans les organisations humaines.

J’ai aussi donné des conférences, fait des expérimentations (à la fois ponctuellement lors d’évènements ou au sein de collectifs), recueilli des retours de personnes expérimentant des pratiques auto-organisées sur le terrain, organisé des ateliers de réflexion.

Nourri de tout cela, j’ai commencé en 2017 à rédiger un livre avec mes connaissances actualisées sur le sujet.

Pourtant le manque de temps (en particulier de temps financé dédié) et la complexité du sujet ont fait que l’ouvrage est toujours en chantier et non publié.

Un livre-blog pour laisser des traces

Aujourd’hui plutôt que d’attendre la sortie d’un travail entièrement finalisé je lance donc ce site pour laisser des traces en partageant régulièrement l’état des mes travaux dans un processus d’écriture ouverte.

Mon objectif: partager avec vous au fur et à mesure les prochains chapitres au fur et à mesure de leur écriture et récolter vos retours.

Pour recevoir les prochaines publications, abonnez vous en utilisant le formulaire ci-dessous:

Pas de partage, pas de spam. vos données seront utilisées simplement pour vous informer des publications.

A propos de l’auteur

Chercheur, consultant, formateur, je propose de l’accompagnement stratégique dans les processus de co-construction, la co-création et la conception avec une approche systémique.

Je réfléchis et j’écris sur le thème de la stigmergie depuis 2013. Je publies des articles sur la coopération en français et en anglais sur mon site pro.